Qui Est Satoshi Nakamoto, le Créateur du Bitcoin ?

Par Décentraliseur Aucun commentaire
Qui Est Satoshi Nakamoto, le Créateur du Bitcoin ?

Conçu avec un esprit d'ouverture, on sait tous que Bitcoin est un projet purement communautaire. Publié en 2009 sous la licence Open Source, son code compte aujourd'hui pas moins de 518 contributeurs. Malgré une telle valorisation du partage, un grand mystère est encore d'actualité: Qui se cache derrière Satoshi Nakamoto ?

Le Code Source du Bitcoin

Commençons par ce qui est certain. L'histoire du Bitcoin commence en 2007, quand Satoshi a écrit le code source. En Novembre 2008, le projet est dévoilé au monde grâce à la publication du White Paper.

L'histoire du Bitcoin commence en 2007, quand Satoshi a écrit le code source. En Novembre 2008, le projet est dévoilé au monde grâce à la publication du White Paper.
L'histoire du Bitcoin commence en 2007, quand Satoshi a écrit le code source. En Novembre 2008, le projet est dévoilé au monde grâce à la publication du White Paper.

Le 3 Janvier 2009, le premier bloc Bitcoin (bloc genèse) est miné, marquant la naissance de la monnaie virtuelle.

Le 3 Janvier 2009, le premier bloc Bitcoin (bloc genèse) est miné, marquant la naissance de la monnaie virtuelle.
Le 3 Janvier 2009, le premier bloc Bitcoin (bloc genèse) est miné, marquant la naissance de la monnaie virtuelle.

La transaction de ce premier bloc était accompagnée d'un message, qui n'est autre que le titre d'un article issu du Financial Times:

The Times 03/Jan/2009 Chancellor on brink of second bailout for banks

Satoshi Nakamoto était très impliqué au sein de la communauté Bitcoin, avec laquelle il échangeait pour améliorer le protocole. Après deux ans de participation au développement, en décembre 2010, Satoshi se retire du projet après avoir passé les commandes à Gavin Andresen. C'est durant l'été 2011 que Satoshi revient pour laisser son dernier message à la communauté, indiquant qu'il est passé à autre chose et que le Bitcoin était entre de bonnes mains.

Depuis, Internet n'a plus eu de nouvelles de la part du créateur du Bitcoin.

Le mystère autours de l'identité de Satoshi ne cesse de s'amplifier, en particulier avec les spéculations émises par la communauté Bitcoin. Pour le moment, nous ne savons pas si c'est une femme ou un homme, ni même s'il s'agit d'une seule personne ou d'un groupe d'individus.

Satoshi Nakamoto est-il Anglais ?

La discrétion de Satoshi n'empêche pas les enthousiastes de mener leurs enquêtes sur l'activité du créateur du Bitcoin et d'émettre des hypothèses. La parfaite maîtrise de la langue anglaise, dans ses publications et dans le white paper, est considérée par certains comme un indicateur clé sur l'origine géographique de Satoshi.

De plus, certains membres de la communauté ont aussi remarqué l'utilisation d'un Anglais Britannique dans le code source du Bitcoin, ainsi que dans ses commentaires. De ce fait, plusieurs personnes spéculent que l'anglais est sa langue maternelle.

Enfin, un développeur Suisse et membre actif de la communauté Bitcoin, Stefan Thomas, a transmis sur un graphique l'heure de publication de plus de 500 messages de Satoshi. Il a pu remarquer la totale absence de publications entre minuit et 6 heure du matin, heure de Londres.

Nick Szabo

Aujourd'hui, plusieurs individus sont soupçonnés être le créateur du Bitcoin. Une des premières suggestions est Nick Szabo, un enthousiaste des monnaies décentralisées, qui a publié un papier sur Bit Gold, considéré comme l’ancêtre du Bitcoin.

Un chercheur spécialisé sur Internet, et nommé Skye Gray, a analysé le style d'écriture de nombreuses phrases de Nick et a observé une grande similarité avec le White Paper du Bitcoin.

Ceci dit, ces indices restent insuffisants, et Nick a nié être le créateur du Bitcoin à de nombreuses reprises.

Dorian Prentice Satoshi Nakamoto

L'une des possibilités les plus connues est un Japonais Américain vivant en Californie, appelé Dorian Prentice Satoshi Nakamoto et né sous le nom de Satoshi Sakamoto. Premièrement apparu dans un article de presse en mars 2014, Leah McGrath Goodman a souligné sa formation de Physicien à l'université de Cal Poly à Pomona, et son passé libertaire.

Pour la journaliste, la plus grande preuve provient d'une des réponses de l'homme à propos du Bitcoin:

Je ne suis plus impliqué dans ça, et je ne peux pas en discuter. Ça a été confié à d'autres personnes. Elles s'en chargent maintenant. Je n'ai plus aucun lien.

Cette réaction a secoué les médias, menant même à une poursuite en voiture. En revanche, dans une interview plus récente, l'homme est revenu sur sa dernière affirmation et a indiqué avoir mal interprété la question de la journaliste, pensant qu'elle était liée à son travail classifié en tant qu'entrepreneur militaire.

Hal Finney

Hal Finney était un pionnier dans la cryptographie, et ce bien avant le Bitcoin. C'est également la seconde personne, juste après Satoshi Nakamoto lui-même, à avoir utilisé le logiciel, envoyé des rapports de bug et suggérer des améliorations.

Mieux encore, il a indiqué lors d'une interview qu'il était la première personne à avoir reçu des Bitcoins, lorsque Satoshi Nakamoto a envoyé 10 BTC pour tester le protocole.

Hal Finney était également en correspondance avec Nick Szabo, et vivait quelques maisons à coté de Dorian Prentice Satoshi Nakamoto. Ces indicateurs font de Hal un possible contributeur à la naissance du Bitcoin.

Craig Wright

Professeur Universitaire Australien, expert en ingénierie informatique et entrepreneur, Craig Wright est également soupçonné avoir participé à la création du Bitcoin. En novembre 2015, Gizmodo a reçu un email d'un anonyme qui indiquait non seulement savoir que Craig Wright était le créateur du Bitcoin, mais aussi qu'il avait travaillé pour lui. Le 9 décembre, quelques heures après que Wired certifie la corrélation entre Craig et Satoshi, la Police Fédérale Australienne s'est rendue à son domicile. 

Puis, Craig a effacé toute trace de lui sur internet, jusqu'en mai 2016 où il a affirmé sur son compte Twitter être le créateur du Bitcoin, et qu'il avait une preuve. Après une grande vague de scepticisme, il est finalement revenu sur sa précédente déclaration en indiquant qu'il n'allait pas dévoiler sa preuve car il n'en avait pas le courage.

Pourquoi une Telle Discrétion ?

Alors que l'information circule à la vitesse de la lumière, le créateur du Bitcoin a su tenir un défi de grande difficulté en faisant de son identité un grand secret. Alors pourquoi tant de personnes tentent de le démasquer ? 

Si Satoshi était une seule et même personne, alors elle posséderait approximativement 5% de la totalité des Bitcoins en circulation, se plaçant parmi les 50 plus grandes fortunes au monde et lui donnant une très grande influence sur le marché des cryptomonnaies.

En d'autres termes, si Satoshi Nakamoto venait à vendre les prétendus 980 000 BTC en sa possession, la volatilité du Bitcoin serait bien plus importante.

Conclusion

Depuis l'été 2011, le silence complet de Satoshi Nakamoto laisse sous-entendre qu'on n'entendra plus jamais parler de lui. Quoi qu'il en soit, après dix ans d’existence, le Bitcoin et sa communauté n'ont pas d'autre choix que de coexister avec ce mystère et continuer sa route.

Qu'en pensez-vous ?

Ces articles pourraient vous intéresser