Vitalik Buterin se retire d'une société de capital-risque en Chine pour se focaliser sur le développement d'Ethereum

Par Décentraliseur 581 Vues Aucun commentaire
Vitalik Buterin se retire d'une société de capital-risque en Chine pour se focaliser sur le développement d'Ethereum

Vitalik Buterin, cofondateur d'Ethereum, s'est retiré de la société de capital-risque basée en Chine Fenbushi Capital, selon TechCrunch, pour se concentrer sur le développement d'Ethereum.

Se focaliser sur Ethereum

Vitalik a annoncé qu'il quittait son rôle de partenaire général à la Fenbushi Capital, qui a été l'un des investisseurs les plus actifs dans le secteur de la blockchain et de la cryptomonnaie. Bien qu'il ne sera plus un partenaire à temps plein, il conservera son titre de conseiller.

Lors d'une interview avec TechCrunch, Vitalik a souligné que malgré que le marché de la cryptomonnaie ait connu une augmentation exponentielle des utilisateurs et de sa valorisation, la facilité d'utilisation des blockchains a régressé. A l'origine, deux problèmes bien connus de la communauté et de plus en plus préoccupants: les frais de transaction et l'évolutivité du réseau.

Pour répondre à la demande grantissante pour Ethereum ainsi qu'au attentes élevées de la communauté mondiale, le cofondateur a expliqué qu'il se concentrerait uniquement sur le développement de la Blockchain Ethereum et sur la résolution des problèmes d'évolutivité, pour fournir un meilleur écosystème aux applications décentralisées. Il a déclaré:

Je vois l'année 2018, au moins dans l'espace Ethereum dont je suis le plus à même de parler, comme l'année de l'action. Ce sera l'année où toutes les idées autour de l'évolutivité, de Plasma, du proof-of-stake et de la confidentialité que nous avons minutieusement travaillées et affinées au cours des quatre dernières années, se transformeront en un code réel et fonctionnel - que vous pourrez utiliser sous une forme très mature - dans certains cas sur les réseaux de tests, voir même sur le réseau public.

La déclaration de Vitalik Buterin est apparue après que plusieurs experts dans le secteur de la crypto-monnaie, y compris Joey Krug, co-fondateur d'Augur, aient déclaré qu'il y avait un manque évident de développeurs travaillant sur des solutions d'évolutivité du réseau Ethereum. L'augmentation de la popularité des applications décentralisées réussies telles que CryptoKitties, EtherDelta, et 0x ont encombré le réseau Ethereum, qui traite déjà plus de transactions que toutes les blockchains du marché mondial réunies.

Des problèmes majeurs quant à l'évolutivité du réseau

Selon Etherscan, le réseau Ethereum traite près de 1,2 million transactions tous les jours, soit plus de 4 fois le volume de transaction quotidien de Bitcoin.

Volume de transactions ethereum

Mais comme l'ont expliqué les développeurs de Bankex, qui ont récemment introduit une implémentation pratique du travail de Vitalik Buterin et Joseph Poon sur Plasma - une solution de mise à l'échelle utilisant des blockchains interconnectés pour réduire la congestion du réseau principal de blockchain Ethereum - des applications comme CryptoKitties exécutent des centaines de milliers de transactions sur une base régulière, envahissant le réseau Ethereum de lourdes transactions

Certaines applications décentralisées comme 0x ont des solutions hors chaîne pour exécuter des ordres ou des transactions, et ensuite les diffuser sur le réseau Ethereum principal après avoir été regroupées en une transaction. Et pourtant, la grande majorité des applications n'ont toujours pas de solutions innovantes pour suffisamment réduire la congestion du réseau Ethereum.

En tant que tel, Krug a souligné que les développeurs travaillant sur les solutions de mise à l'échelle pour Ethereum sont cruciaux pour l'écosystème, et qu'il doit y avoir plus de développeurs contribuant à la base de code open-source des solutions d'échelle Ethereum.

Ethereum a vraiment besoin de plus de développeurs pour travailler sur des problèmes tels que le sharding, le proof-of-stake et le plasma. Pour le moment, il n'y en a tout simplement pas assez. Il faudrait également embaucher plus de gens pour aider à orchestrer le tout, par exemple, Solidity est en train d'être officiellement audité. Ethereum serait 100 fois meilleur si 10 développeurs travaillaient sur les trois problématiques citées ci-dessus.

PhotoDucan Rawlinson sur Flickr

Qu'en pensez-vous ?

Ces articles pourraient vous intéresser