EOS: Huobi est Soupçonné de Corruption en tant que Producteur de Blocks

Par Décentraliseur Aucun commentaire
EOS: Huobi est Soupçonné de Corruption en tant que Producteur de Blocks

Un analyste de la communauté crypto accuse la plateforme d'échange Huobi d'avoir accepté de l'argent en échange de sa puissance de vote sur le réseau EOS.

Cette hypothèse a été émise par un compte Twitter sous le nom de « Maple Leaf Capital », qui a posté des captures d'écran d'un tableau excel qui contiendrait l'évidence qu'Huobi - une des plus grandes plateformes d'échange de cryptomonnaies, et qui fait partie des plus anciennes sur le marché - acceptait d'être payé pour soutenir certaines décisions au sein du réseau EOS.IO.

Le réseau EOS utilise l'algorithme de consensus DPoS (Delegated Proof of Stake), connu pour fonctionner avec seulement 21 producteurs de blocks, dont Huobi fait actuellement partie. Ces entités sont élues par la communauté à partir d'un système de vote continu, et leur mission est comparable à celle des mineurs sur les blockchains Proof Of Work: Enregistrer les données de manière irréversible sur la blockchain, tout en assurant un certain niveau de protection contre les fraudes.

Bien entendu, Huobi a nié ces accusations, auquel il a tout de même répondu:

Nous sommes conscient de certaines revendications non vérifiées en ce qui concerne l'irrégularité des votes provenant des producteurs de blocs, et nous refusons ces accusations. Nous estimons qu’il est important d’assurer un processus électoral libre et démocratique au sein d’EOS et pouvons, si nous le jugeons opportun, voter avec d’autres détenteurs afin de renforcer l’intégrité de ce processus.

Bien que les allégations soient sérieuses et que la constitution officielle contienne plusieurs déclarations déconseillant l'achat de votes, il est difficile de démontrer que cette pratique est réellement interdite sur le réseau. De ce fait, plusieurs membres de la communauté remettent en question le modèle de gouvernance d'EOS.

« Il y a tellement de producteurs de blocks qui, en dépit d'apporter une valeur monstrueuse à la communauté EOS sous presque tous les aspects, se voient exclus du Top 21. » a écrit Blockchain Kid sur Medium.

Bien entendu, même si les accusations s'avéraient fausses, le simple fait qu'elles soient plausibles semble pointer une des lacunes principales du projet EOS, à savoir sa décentralisation. Peut-être est-il temps pour les développeurs de s'y pencher sérieusement ?

Qu'en pensez-vous ?

Ces articles pourraient vous intéresser