Les Cryptokitties pourront Bientôt se Battre et Aller en Enfer

Par Décentraliseur Aucun commentaire
Les Cryptokitties pourront Bientôt se Battre et Aller en Enfer

Un jeu de combat entre les animaux de compagnie sur blockchain est en cours de développement. Les gagnants remporteront de l'Ethereum, tandis que les perdants verront leur chaton disparaître en enfer.

Partir à la conquête d'animaux virtuels sur la blockchain et les faire ronronner, c'est plutôt sympa. Les faire combattre entre eux, c'est mieux !

Ce concept fait toute la popularité des jeux comme Pokémon ou Digimon, et les développeurs de Dapps l'ont bien compris en lançant des jeux comme Ethermon et HyperDragons.

Des Combats de Cryptokitties

Nommé KittieFight, le jeu sur blockchain permettra de mener des combats de chats en temps réel, où les spectateurs pourront parier de l'Ether, ou des tokens KittieFight, sur l'un des chats du duel. A la fin de la bataille, le propriétaire du chat et ses supporteurs recevront une portion de la récompense. Les gains proviennent des sommes misées par les participants, mais aussi d'un smart contract qui est destiné à financer une partie des gros lots.

Le jeu ne se limite pas à un simple système de pari. Par exemple, à chaque fois que l'audience pari que un chat, cette contribution est immédiatement affichée sur le jeu. Cela indique non seulement combien est supporté un chat, mais aussi aussi comment les défenses de l'adversaire sont affectée. Chaque pari sur un combattant a pour effet de retirer des points de vie à l'adversaire, où le nombre total est propre à chaque chat.

Pas de Pitié pour les Perdants

Si le principe du jeu peux interpeller les fanatiques de chats mignons et de jeux de combats, l'aspect le plus intéressant de cette Dapp est sûrement le KittieHELL, une sorte de purgatoire pour les chats.

Oladapo Ajayi, le fondateur du jeu, a expliqué qu'une fois le jeu initié, les deux participants lèguent leur chat au Smart Contract KittieHELL. Tandis qu'à la sortie de l'arène, les gagnants pourront récupérer leur chat sans difficulté et gratuitement, les perdants reverront leur animal en contrepartie d'une taxe et d'un peu d'attente. Dans le cas contraire, il seront bloqués au purgatoire qui leur réserve le fouet à vie.

Bien qu'on n'en sache pas plus sur ce système et le prix que devront payer les perdants, il ne fait aucun doute que les joueurs qui s'y engagent doivent s'attendre à perdre leur boule de poil.

Et Ensuite ?

Le jeu est encore en développement, et une version bêta test est prévue au cours de ce mois d'octobre. La publication d'un « Fight Paper » (ou white paper) est prévue, où les mécanismes seront documentés et décris avec plus de détails. Malgré tout le travaille qui est encore nécessaire, Oladapo Ajayi et son équipe se considèrent comme quasiment prêts pour publication du jeu décentralisé.

Qu'en pensez-vous ?

Ces articles pourraient vous intéresser