16 Faits Intéressants sur Vitalik Buterin

Par Décentraliseur Aucun commentaire
16 Faits Intéressants sur Vitalik Buterin

Vitalik Buterin est une des personnalités les plus influentes dans le monde des cryptomonnaies et de la blockchain. A seulement 24 ans, il est le fondateur d'Ethereum, la seconde cryptomonnaie la plus capitalisée au monde.

Ethereum n'est pas seulement une monnaie, mais aussi une plateforme où les développeurs peuvent créer des applications décentralisées. 

Voici une liste de 15 faits que vous ne connaissez probablement pas à propos de Vitalik Buterin.

  1. Vitalik est né le 31 Janvier 1994 dans la petite ville de Kolomna en Russie.
    Vitalik est né le 31 Janvier 1994 dans la petite ville de Kolomna en Russie.
  2. Ses parents ont immigré au Canada en 2000, à la recherche de meilleures opportunités d'emploi. Lors de son arrivée sur le continent américain, il a été placé dans une classe pour surdoués.
  3. Lors de son enfance, Vitalik était considéré comme autiste, ce qui l'a rendu inconfortable avec les interactions sociales.
  4. Quand il était jeune, Vitalik était naturellement prédisposé aux mathématiques et à la programmation. Il était également vivement intéressé par l'économie, et était capable d'additionner des nombres à trois chiffres plus rapidement que ses camarades de classe.
    Quand il était jeune, Vitalik était naturellement prédisposé aux mathématiques et à la programmation. Il était également vivement intéressé par l'économie, et était capable d'additionner des nombres à trois chiffres plus rapidement que ses camarades de classe.
  5. A l'âge de 13 ans, Vitalik était plus concentré à gagner des niveaux supplémentaires sur World Of Warcraft plutôt que de faire ses devoirs. Tout a changé en 2010, quand une mise à jour du jeu a modifié son personnage. Il s'est mis à pleuré et a totalement abandonné le jeu vidéo.
  6. C'est son père, un serial entrepreneur, qui l'a introduit aux cryptomonnaies, plus spécifiquement le Bitcoin. Cependant, il n'était pas vraiment emballé. Il pensait que la monnaie virtuelle échouerait car elle n'a pas de valeur intrinsèque. Après en avoir entendu parler à de multiples reprises, son intérêt a commencé à se développer. Plus tard, il a admis que « si on entend parler de quelque chose plus d'une fois, c'est le bon moment d'y investir du temps et de s'informer ».
    C'est son père, un serial entrepreneur, qui l'a introduit aux cryptomonnaies, plus spécifiquement le Bitcoin.
  7. Vitalik a toujours vu les régulations gouvernementales et le pouvoir des entreprises avec scepticisme. C'est la nature décentralisée et incontrôlable du Bitcoin qui a activé son intérêt pour le projet. Il avait la convictions que les puissants détiennent trop de pouvoir entre leurs mains.
  8. Pour obtenir ses premiers Bitcoins, Vitalik a trouvé un travail où il se faisait rémunérer en BTC en rédigeant sur plusieurs blogs. Il était payé 5 BTC par article. Ceci dit, ce n'était pas son plan initial. Ce qui le stimulait, c'était d’expérimenter une nouvelle économie, mais il ne possédant ni l'argent pour acheter des BTC, si la puissance de calcul nécessaire pour en miner.
    Pour obtenir ses premiers Bitcoins, Vitalik a trouvé un travail où il se faisait rémunérer en BTC en rédigeant sur plusieurs blogs. Il était payé 5 BTC par article.
  9. Fin-2011; il lance Bitcoin Magazine avec Mihai Alisie, un enthousiaste des cryptomonnaies basé en Roumanie.
  10. A l'âge de 17 ans, il était rédacteur en chef du Bitcoin Magazine, et en temps partiel, était assistant de recherche avec Ian Goldberg, un cryptographe. Vitalik prenait aussi cinq cours avancés à l'Université de Waterloo.
  11. A 19 ans, il a utilisé ses Bitcoins pour financer son voyage à travers le monde pour rencontrer des personnes qui tentaient de faire évoluer le protocole Bitcoin.
  12. Il écrit le White Paper d'Ethereum à l'âge de 19 ans. Après avoir interagi avec la communauté crypto pendant quelques temps, il s'est aperçu qu'il était possible de généraliser ce que faisaient les protocoles à l'époque en remplaçant toutes leurs fonctionnalités par un langage de programmation complet basé sur Turin. Il a présenté son idée au projets existants, mais ces derniers l'ont rejeté en pensant qu'il était trop tôt pour mettre en place un tel dispositif. Il a dont décidé de le faire lui-même.
  13. Vitalik était lui-même très pessimiste à propos de son projet, et s'attendait à ce qu'au moins cinq experts se présentent devant lui et lui exposent les défauts les plus évidents de son idée.
  14. Il a quitté l'université en 2014 pour bénéficier du Thiel Fellowship, une bourse qui récompense les enfants de 100 000 $ s'ils s'investissent dans des projets plutôt que de rester assis dans la classe. A l'époque, le projet Ethereum était déjà annoncé au grand public.
  15. Sa fortune s'élève à 300-400 millions d'euros. Ce chiffre se base sur le nombre d'Ethereum en sa possession lors des premières étapes du projet.
  16. Enfin, il y a eu une rumeur sur sa mort en 2017. La fake news provenait de 4chan et datait du 25 juin, et indiquait un accident de voiture. Cette rumeur a fait baisser le prix de l'Ethereum de manière considérable.

Merci à Philip McMaster pour la photo de couverture.

Qu'en pensez-vous ?

Ces articles pourraient vous intéresser